Ces 5 mois à travers l’Asie, que j’affectionne tant, ont été une aventure autant extérieure qu’intérieure. De la déconstruction à la résurrection…

BALI 

Savoir reconnaitre les attentes (les siennes et celles des autres), apprendre à lâcher-prise, tomber les masques

Beaucoup me croient encore sur l’île merveilleuse en train de siroter un jus frais et de construire ma nouvelle vie… Pas vraiment ! Mon partenaire et moi nous sommes assez vite aperçu que nous étions là pour tout autre chose que de faire des plans, s’installer et travailler. Une désillusion ? non pas vraiment, plutôt une prise de conscience. Nous y avons vécu 3 mois : quel cadeau ! Pour ma part, j’ai déconstruit beaucoup de choses sclérosées en moi, avec la sensation de traverser un long désert aride… La danse des ombres, du chaos et la fin des illusions ! « Intérieurement » loin du calme idyllique dans lequel les gens m’imaginaient (ou m’imaginent d’habitude tout court) ! Maha Kali dans toute sa splendeur. Mais voilà : cette île est fantastique et puissante ! Et il est doux de suivre son rythme. Avec ses coins sauvages, la mer, la plongée, le volcan, la foret, la nourriture, les temples, les gens et leurs traditions… et aussi ses rues bondées et les périples en scooter ! Que de beauté, de bons souvenirs et de gratitude !

Rice Goddess – Jatiluwih

THAÏLANDE

L’écoute de l’âme. Prendre soin de soi, profondément

J’ai passé ensuite quelques semaines en Thaïlande, pour me retrouver, prendre soin de moi. Je suis retournée là où j’ai vécu 5 années (pour apprendre et enseigner le yoga), encore une île ! J’ai retrouvé la mer, l’eau, les rochers, la nature, les amies, le silence… l’intégrité, la force, les envies, le gout. J’étais du mieux possible à l’écoute de mes besoins (ce qui n’est pas une mince affaire quand on n’a pas l’habitude !). Aller pleinement vers soi. Encore un cadeau !

Sunset at the beach – Koh Phangan

INDE

Se (re)connecter à la Source

Mother India, le berceau des Yogis.

L’Inde ressemble parfois à un étrange chaos organisé ! Mais qu’est-ce qu’il est intéressant de s’y promener. Les saveurs multiples et souvent pimentées, les couleurs éternelles et flamboyantes des saris que portent les femmes, les regards profonds qui te dévisagent, le bruit, les vaches sacrées, les temples, les ordures éparpillées… J’ai donc rejoint mon compagnon (qui m’a tellement bien accueillie !) en Inde du sud pour visiter plusieurs ashrams dont Isha Foundation et à Auroville (Sri Aurobindo). Il est bon de renouer avec la Source, avec des lieux imprégnés par des heures de pratique du yoga/méditation. Et ainsi tâcher de renouer avec la paix, le détachement, la justesse, la voie(x) et le silence intérieur après la tempête.

Om Shanti

Adiyogi – Isha Ashram

Une pensée sur « Voyage intérieur et extérieur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *